Malgré les violations des droits humains, « il n’y a aucune volonté politique de restreindre les ventes d’armes »

Rachel Knaebel, Basta!, 25 november 2020 - Deux députés ont rendu un rapport demandant que le contrôle du Parlement sur les exportations d’armes françaises soit renforcé. Le sujet fait de plus en plus débat depuis que du matériel militaire vendu à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis se retrouve dans la guerre au Yémen, où les populations civiles sont visées de manière indiscriminée. [...]

Aux Pays-Bas, c’est le Parlement qui doit autoriser les ventes des surplus militaire, les stocks vieillissants de leur propre armée cédés en seconde main à d’autres pays. Ce débat a pris un nouveau tournant au moment des printemps arabes : « De l’armement émanant de ces surplus militaires est utilisé pour réprimer la société civile au Bahreïn et en Égypte, selon des preuves notamment apportées par l’association Stop Wapenhandel », souligne l’Observatoire des armements. [...]