Entre les marchands d’armes et l’Europe, l’idylle s’intensifie